« Orcam – Tome 1 : Automne » – Laura MULLER

Et si aujourd’hui on repartait dans un monde parallèle au notre et dans lequel la magie élémentaire est de rigueur ?

Vous allez me dire, vous les râleurs du fond : « Ouais euh … mais c’est du déjà vu, gnagnagna », certes, mais en fait bof pas trop.

Orcam c’est de la magie, de l’amour, de l’humour, de la rancœur, du mystère.

Prêt à passer à travers le portail et venir fêter le solstice avec nous?

Orcam, un monde parallèle à la Terre où règne la magie des quatre éléments. A la veille de leurs dix-sept ans, les triplés Lihanna, Erin et Iain MacCormac sont sur le point de voir leurs vies d’adolescents insouciants, basculer. Lihanna le sait, ils ont un destin. Même si ce dernier ne fait pas vraiment partie de ses priorités. Parce que… et bien : elle n’a que dix-sept ans ! Pourtant sur Orcam, ce monde qui ne l’a pas vue naître, ce destin est loin d’être anodin. Il est lié à une prophétie : à dix-huit ans, les Trois Sang-Mêlés nés sur Terre sauveront le monde d’Orcam d’une terrible malédiction. Alors que Lihanna ne se sent pas encore prête à endosser de telles responsabilités, son dix-septième anniversaire sonne pourtant la fin de son adolescence dorée et la tâche pour sauver son nouveau monde s’annonce encore plus compliquée qu’elle ne l’avait imaginée. Heureusement pour elle, il reste une année avant sa majorité. Un an pour s’entraîner, pour comprendre sa véritable destinée et – surtout – pour faire le bon choix. Car, au final, la prophétie mentionne aussi que les Trois doivent choisir. Vont-ils réellement sauver Orcam ? Ou bien le détruire ?

On change pas les habitudes, mais dans un premier temps, merci à Laura Muller de m’avoir permis de découvrir son roman.

Pour commencer, je vais pas vous le cacher, j’ai tout de même beaucoup aimé cette lecture.
Le roman est très bien écrit, le langage utilisé reste assez simple (rien de péjoratif là dedans) et on comprend très rapidement l’histoire, le contexte, etc.

Par contre, pour en faire un résumé, la vache, c’est pas simple !

Notre histoire commence sur Terre où un homme nommé Aedan semble venir retrouver sa famille, entendons par là sa femme et ses triplés, au bout de dix ans d’aventure on ne sait où.
Sympa le mec !
Les enfants ont alors été élevés par leur mère Eana, leur « grand-mère » (qui ne l’est pas vraiment) Enora et leur oncle (qui ne l’est pas non plus) Allan. Donc ce cher Aedan qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe leur annonce fièrement qu’il est le père des triplés et que suite à une prophétie de son monde, Orcam, la joyeuse petite famille doit partir avec lui.
Plusieurs blablablas plus tard, tout le monde part s’installer sur Orcam et ils ne repasseront sur Terre pour faire un petit coucou que durant quelques solstices.

Pour faire simple, Orcam c’est un monde parallèle au nôtre et divisé en plusieurs « régions » dans lesquelles plusieurs peuples y vivent on a les Fils de la Terre qui contrôle le pouvoir de la Terre, les Faes qui contrôlent le vent, les Métaïrs qui contrôlent l’eau et les sorciers qui contrôlent le feu.
Un roi d’une des factions est élu pour plusieurs années et s’efforce de diriger le royaume.
La menace que Lihanna, Iain et Erin devront contrer, c’est celle des « Sang-purs » extrémistes. Eux ne voient que la supériorité de leur race pure. En gros, ce sont un peu les nazis d’Orcam.
Ils sont persuadés, contrairement à beaucoup d’autres, que les triplés ne sont pas là pour sauver Orcam comme l’indique la prophétie, mais qu’au contraire, ils sont là pour détruire le monde.
En plus de cette menace, Lihanna devra faire face à son passé, apprendre à se maîtriser (émotions + pouvoirs) et gérer ses sentiments amoureux d’ado.

Pour en savoir un peu plus, n’hésite pas à aller faire un tour sur le blog de l’auteure consacré au monde d’Orcam. Il est génial, on y trouve pleins d’éléments concernant le roman et l’histoire. Au top !

Je vais arrêter là ma tentative laborieuse de résumer l’histoire parce que c’est vraiment compliqué.
En effet, l’histoire est assez complexe et riche en événements mais Laura Muller à su nous l’introduire petit à petit dans le récit sans trop nous bourrer la cervelle.
L’histoire est un peu longue, mais c’est nécessaire à la compréhension de celle-ci.
L’auteure n’aurait pas plus faire plus court au risque de zapper des éléments importants pour la suite des événements ou pour la compréhension de l’histoire.

Les personnages sont nombreux. Au début j’ai eu un peu peur en me disant qu’on allait être complètement perdu et qu’il serait difficile de resituer tout le monde. Mais que nenni !
J’ai été assez étonnée de la facilité avec laquelle on mémorise les personnages (et pourtant ils ont des noms, pour certains, bien compliqués) et pour le coup c’est un véritable point positif pour moi. Bon nombre de romans veulent intégrer beaucoup de personnages mais en fin de compte le lecteur en est complètement perdu et ne sait plus qui est qui. Ce n’est pas le cas ici.

En parlant de ces personnages, même si certains ne sont pas plus développés que cela dans la première partie ou même dans tout le roman, on s’y attache, comme Doran par exemple, ou Morgane et chacun d’eux à son propre caractère.

J’ai parfois, même souvent, eu envie de claquer Lihanna et Liam. Leur relation et leurs disputes m’ont vraiment agacée. J’ai trouvé que c’était vraiment trop et à la fin j’en été un peu lassée.
Cependant, on ne pouvait pas y couper c’est ce qui fait partie de leur histoire et de leur lien.
Pour autant, on s’attache quand même à ces deux là.
Ce qui m’a agacé également chez Lihanna, c’est que, dès qu’elle croise un mec c’est de suite LE beau gosse et qu’elle est limite amoureuse. Alors oui, j’ai aussi eu cette période … mais quand j’avais 14 piges … là Lihanna en a 17…
A part çà, on les aime quand même !

J’ai été ravie de découvrir et de lire ce roman. C’était une agréable lecture, assez rapide malgré la petite brique que c’est.
Je suis un peu frustrée parce que, l’auteure à bien réussi son pari, et j’ai vraiment envie de connaître la suite.
Pour le coup, est-ce que l’histoire sera en 4 tomes ? On pourrait le penser le premier tome étant « Automne » car l’histoire se déroule pendant cette saison. A la fin on arrive en hiver donc …
A voir.

Bref, je te recommande ce roman qui, malgré certaines longueurs parfois qui sont nécessaires à la compréhension de l’histoire, te fera passer un bon moment.

orcam1
Clique si tu veux te le procurer

Mon avis en fleurs :
2

  • « Orcam – Tome 1 : Automne » – Laura Muller – Editions : Auto-édité – Librinova – Paru le 31 mai 2017 – 742 p. – 25.90 €.

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “« Orcam – Tome 1 : Automne » – Laura MULLER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s