« Central Park » – Guillaume MUSSO

Ayant toujours entendu parler de MUSSO mais n’ayant jamais pris le temps de le lire, j’ai sauté le pas avec Central Park.

Pour tout vous dire, je connaissais le nom de l’auteur, mais je n’avais aucune foutue idée du genre que c’était.
Histoire d’amour ? Roman ? Thriller ? La surprise quoi !

J’ai pu profiter des « soldes », ou plutôt des offres du moment, des éditions Pocket ou pour deux romans acheté le troisième était offert (à choisir parmi une liste de romans indiqués). Alors j’avais mon premier bouquin, j’avais trouvé dans la pile le bouquin offert et je devais me creuser la tête pour en choisir un autre.

J’ai sauté sur celui-là.

Bon, ou mauvais choix?

lice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

New York, huit heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre.
La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible ? Et pourtant…

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

Un suspense magistral qui vous happe dès les premières pages pour ne plus vous lâcher.
Deux personnages inoubliables, emportés de surprise en surprise.
Une lecture intense, additive, irrésistible.

« Une lecture intense » … carrément que oui !

Je me suis pris une sacrée baffe pour tout dire je ne m’attendais pas du tout à cela.

On est transporté à New York, à Central Park et on s’y croit sans trop de difficultés.
On s’imagine le parc, on s’imagine les rues bruyantes grouillantes de monde et le bruit des voitures, on voit les buildings.

L’intrigue est là. On essaie et on veut comprendre.
Dans la tête tout défile. Les neurones travaillent comme y’a pas pour essayer de dénouer l’histoire.

On croit à quelque chose, on pense savoir mais au final … que nenni ! Musso se rit de nous !

Çà va vite, très vite. On est pris dans la course des personnages et on en est limite essouflé.
J’avais parfois le souffle court tellement j’ai réussi à me faire emmener dans leur course folle.

Les personnages sont intrigants. On l’aime bien ce Gabriel, puis on le déteste, on le soupçonne, on l’aime de nouveau.

On enquête avec eux, on essaie de comprendre.

On arrive à la fin et là ! O M G ! Une fin à laquelle on s’attend absolument pas.

J’en dis pas plus parce que, c’est dur de ne pas spoiler MUSSO quand on en parle !

Je recommande 100 fois et à tous !

IMG_20180122_095008

 

Mon avis en fleurs : 

2

  • Central Park – Guillaume Musso – Paru le 5 janvier 2017 – Editions : Pocket – Collection : Best – 8.10 € – 448 p.

2 réflexions sur “« Central Park » – Guillaume MUSSO

    • Je dois t’avouer que je pensais la même chose.
      Tout le monde en parle et c’est sans doute pour ça que j’ai mis du temps à me lancer.
      Je pensais au début que c’était le genre de romans avec une histoire d’amour à l’eau de rose tellement il était « médiatisé » (le mot est peut être trop fort).
      Lequel as-tu lu ?

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s